Truzzi Milano

D’ordinaire, lorsqu’on parle de chemises italiennes de qualité, on pense immédiatement au Sud, et plus particulièrement à la région de Naples. C’est oublier qu’il existe au Nord de l’Italie, de Turin à Gênes, de Bergame à Bologne, une tradition chemisière intacte qui ne demande qu’à faire valoir ses droits. Très présente en Italie, la marque Truzzi Milano représente de ce point de vue un cas intéressant. N’ayant pas sacrifié la qualité au nombre, elle offre une alternative intéressante aux chemises cent pour cent industrielles.

Truzzi Milano : le charme classique

1924 : Ferruccio Ballini n’a que vingt-et-un ans lorsqu’il rachète la Camiceria Truzzi fondée par Luigia Truzzi en 1890. Sans en modifier le nom, il s’installe dans le petit atelier de la via Braletto, dessinant et confectionnant lui-même ses modèles. La perfection du col et le savoir-faire du jeune homme en matière de coupe vont progressivement lui valoir une excellente réputation, et, après la Guerre et le déménagement de la boutique sous les arcades du Corso Matteoti, faire venir à lui une clientèle prestigieuse (le duc de Windsor, Herbert von Karajan, Cary Grant, entre autres). Fort de cette publicité, Ferruccio Ballini développe des équipes compétentes, qu’il forme personnellement. Depuis 1997, Truzzi Milano appartient à un grand groupe textile italien, qui, loin de faire table rase de son héritage, a su le faire fructifier tout en apportant à la petite maison milanaise la touche de modernité qui lui manquait.

Truzzi MilanoTruzzi Milano

Truzzi Milano et la SAITT

Quand, en 1997, la SAITT (pour Società Anonima Industriale Trasformazione Tessuti) rachète Truzzi Milano, elle n’est pas encore présente sur le marché du haut de gamme. Depuis sa création par Gilberto Rossi en 1982, elle a accumulé les succès, s’imposant, grâce à ses collections Mastai Ferretti et G. Ferretti, comme un important fabricant de chemises grand public. Il manque cependant une corde à son arc. L’apport technique de Luigi Ballini et de son personnel hautement qualifié va lui permettre, non seulement de toucher une clientèle nouvelle, mais aussi de progresser en termes de savoir-faire. Un an après le rachat, le groupe ne compte pas moins de 900 employés et produit 1,4 million de chemises. Grâce à sa dernière marque, Agho, la SAITT est présente sur tous les segments du marché de la chemise en prêt-à-porter.

Aujourd’hui, toutes les collections de la SAITT sont conçues au siège de Saint-Marin. Alors que nombre d’entre elles sont réalisées à Braila, en Roumanie (sur un site de 16 000 m2 employant 825 employés et capable de produire 5000 pièces par jour), les chemises Truzzi Milano sont confectionnées en Italie selon un processus traditionnel.

Ci-dessous, une chemise blanche Truzzi Milano en coton Giza 87 de la maison Thomas Mason (photos Keikari). A noter, la somme importante de finitions main, tant au niveau du col que des emmanchures ou des boutonnières. Edition limitée.

Truzzi MilanoTruzzi Milano

Truzzi Milano – SAITT
Strada Acquasalata, 3/E
47899 Serravalle
Repubblica di San Marino
Tél. : +39 05 49 90 12 04
E-mail: info@truzzimilano.it

Site : http://www.truzzi-milano.com.

Cette entrée a été publiée dans HOMME, L'ART DE LA CHEMISE, VESTIAIRE and taguée , , , , , . Placez un signet sur le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.