Archives du tag : parapluie

Francesco Maglia, poète du parapluie

Dans les allées du Pitti Uomo, il y a les icônes innombrables, que l’on aura tôt fait d’oublier, et il y a – c’est plus rare – quelques légendes. Francesco Maglia appartient sans conteste à la seconde catégorie. L’homme est habité par sa passion, et il connaît son métier sur le bout des baleines. À son domicile, d’innombrables photos, illustrations, publicités tapissent les murs, toutes dédiées à l’univers du parapluie – pas moins de 3000 pièces en tout. Combien de « concurrents » ? Combien de confrères, faudrait-il dire. Moins de cinq. Mario Talarico à Naples, Michel Heurtault à Paris… Leur production est plus limitée. Un peu moins de 30 000 parapluies sortent chaque année des ateliers Maglia. Ils sont vendus dans les meilleures boutiques, revêtus souvent de grands noms (impossible de les citer ici). Par extraordinaire, la marque Francesco Maglia existe aussi, elle s’est ouvert un chemin dans le cœur des amateurs de beaux objets. Les plus exigeants n’hésiteront pas à passer commande d’un parapluie « sur mesure ». Quant aux autres, ils n’ont que l’embarras du choix.
Continuer la lecture

Publié dans CARNET D'ADRESSES, MILAN | Tagué , , , | Laisser un commentaire

Talarico

Combien de fabricants de parapluies artisanaux peuvent-ils se vanter d’avoir une réputation internationale ? Mario Talarico est de ceux-là. Aidé de son neveau, Mario Talarico junior, il préside aux destinées de la maison fondée par son arrière-grand-père il y a plus d’un siècle. Conformément à la tradition, les parapluies sont réalisés à la main. Le manche est constitué d’une seule pièce de bois sculpté, deux quand la matière l’exige. Quant au ciel du parapluie, il s’agit le plus souvent d’un mélange de soie et de polyester. Sur commande, l’entreprise réalise également des modèles spéciaux qui n’ont d’autre limite que celle de l’imagination (et des finances) du client. A elle seule, la boutique mérite qu’on s’y arrête. Perdue dans une ruelle du vieux Naples, encombrée de parapluies du sol au plafond, qui se douterait que l’on vient parfois de fort loin pour y choisir son parapluie ?
Continuer la lecture

Publié dans CARNET D'ADRESSES, HOMME, NAPLES, VESTIAIRE | Tagué , , , , , , | 1 commentaire