Pitti Uomo 87, premier bilan

Pitti Uomo 87, du cirque… et des rencontres

De retour de Florence où se déroulait la semaine dernière la 87ème édition du salon Pitti Uomo, avec dans ma besace quelques clichés, de belles rencontres, des nouveautés ainsi que des informations utiles que je vous distillerai au gré de mes prochaines publications.

Comme en juin dernier, commençons le récapitulatif en images de notre pèlerinage semestriel à Pitti Uomo par le stand Gum (on ne peut pas le rater, il est à l’extérieur, en plein milieu du chemin, et agréable à l’œil, comme d’habitude).

Gum, Pitti Uomo 87

Poursuivons par quelques images convenues sur ces élégants qui font semblant d’ignorer les photographes qui font semblant de savoir ce qu’est l’élégance véritable.

Pitti Uomo 87Pitti Uomo 87

Mes chaussures et mon sac – aucun intérêt !

pitti-uomo-87-5

Le pavillon central aux heures de pointe.

Pitti Uomo 87, pavillon central

Luca Rubinacci, naturellement naturel.

Luca Rubinacci, Pitti Uomo 87

Une photo de groupe improvisée.

Pitti Uomo 87

Tiens, une schtroumpfette !

Pitti Uomo 87

Antonio Rossi, le roi des boutons de manchette fantaisie, en grande conversation.

Antonio Rossi, Pitti Uomo 87

Le très élégant et très fringant Samir Imran, gentleman dubaïote créateur de la boutique Bureza.

Samir Imran, Pitti Uomo 87samir-imran-bureza-2

Andrea Luparelli, une pointe de mélancolie dans le regard – et de très jolis mocassins à pampilles aux pieds.

Andrea Luparelli, Pitti Uomo 87andrea-luparelli-2

Un foulard « Je suis Charlie » édité par la maison Breuer exclusivement pour le salon.

Je suis Charlie, Breuer, Pitti Uomo 87

Une crème d’homme, Gianni Dal Cortivo, propriétaire de la boutique Tailors & Ties. Si vous passez par Vérone, vous auriez tort de ne pas lui rendre une petite visite. (Magnifiques derbys John Lobb en série limitée.)

Gianni Dal Cortivo, Pitti Uomo 87gianni-dal-cortivo-2

Besoin d’une patine qui en jette ? Landry Lacour (oui, je sais, Voici m’a fait des propositions). À noter que le propriétaire de cette paire haute en couleurs n’est autre que Lino Sentiero, chemisier émérite dont nous reparlerons prochainement.

landry-lacour-lino-sentiero

Lino Ieluzzi dans ses œuvres. Il est fort, l’animal (et je ne parle pas du chien) !

Lino Ieluzzi, Pitti Uomo 87Lino Ieluzzi, Pitti Uomo 87lino-ieluzzi-3lino-ieluzzi-4lino-ieluzzi-5

Voilà pour l’écume du Pitti. À la question rituelle que n’ont déjà pas manqué de me poser certains de mes interlocuteurs français (« le Pitti a-t-il été un bon Pitti ? »), la réponse est oui d’un point de vue économique, malgré une présence en baisse des acheteurs russes due au récent effondrement du rouble. Côté images, rien de révolutionnaire, il faut le dire, ni du côté français, ni du côté italien, ni d’aucun côté d’ailleurs (le bon goût, cependant, de certains Japonais, ne cessera jamais de me fasciner). Reste la question de LA tendance de l’hiver prochain, le point focal des maisons les plus dignes et les plus créatives… (Roulement de tambours.) Et le gagnant est : la laine (et notamment le mohair, dont on note le grand, le très grand retour) ! Un exemple parmi d’autres : ces manteaux Cantarelli, dont le style fera bientôt oublier les manteaux en Casentino, à la mode les deux années précédentes.

manteaux Cantarelli, Pitti Uomo 87

Au programme des prochaines semaines : des rencontres passionnantes, notamment dans l’univers du luxe, les nouveautés de maisons déjà référencées sur MSS et dont nous aimons suivre le travail, auxquelles devrait s’ajouter le compte-rendu d’une magnifique soirée sur le thème du bespoke sous toutes ses formes. Stay tuned, Gentlemen!

Cette entrée a été publiée dans EDITORIAUX, INTERVIEWS, REVUES DE PRESSE and taguée , , , , , , , , , , . Placez un signet sur le permalien.

3 Responses to Pitti Uomo 87, premier bilan

  1. RoSaCe dit :

    Votre commentaire  » une photo de groupe improvisée  » m’a littéralement fait mourir de rire ! Merci de ce regard et de ce recul, qui rendent vos articles très agreables

  2. Romée ils bossent les photos au mm près!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.