Luigi Bianchi Mantova, Pitti Uomo 87

Festival de carreaux cette année pour la marque Lubiam, qui avec ses deux lignes principales, Luigi Bianchi Mantova et L.B.M. 1911, repousse un peu plus les limites de la veste sport accessible au plus grand nombre.

Le marché italien représente un peu plus de la moitié du chiffre d’affaires de Lubiam. Le bon accueil réservé au service Tailor made a soutenu tout au long de l’année dernière la croissance de l’entreprise. Celui-ci permet aux boutiques (italiennes, pour l’instant) de proposer à leurs clients une offre en demi-mesure livrable en un peu moins de dix jours. Comme l’expliquait avec raison Edgardo Bianchi, le Made in Italy doit être fort en Italie s’il veut s’exporter avec succès hors des frontières. Il est vrai que de nombreuses sociétés italiennes, tout entières tournées vers les marchés lointains, ont pratiquement perdu tout socle local…

Luigi Bianchi Mantova : une sophistication bien comprise

Deux lignes, je le disais, dont l’une, Luigi Bianchi Mantova, est réalisée à Mantoue, berceau de l’entreprise familiale, et l’autre, L.B.M. 1911, en Tunisie. Comment différencier les deux ? Les vestes et costumes Luigi Bianchi Mantova sont assurément plus construits et plus sophistiqués. Ils offrent une alternative intéressante, à la fois jeune et intelligente, à certaines marques pseudo-anglaises implantées de longue date à Paris et dont le moins qu’on puisse dire est qu’elles ne brillent pas par leurs efforts en matière de renouvellement. Ultime touche fantaisie : les cabans en laine, qui nous feront vite oublier le Casentino, désormais introuvable.

Luigi Bianchi MantovaLuigi Bianchi MantovaLuigi Bianchi MantovaLuigi Bianchi MantovaLuigi Bianchi Mantova

L.B.M. 1911 : upper casual pour tous

L.B.M. 1911 vise avant tout une clientèle jeune, légère, prête à jouer avec les codes et ne dédaignant pas le port de la veste (eh oui, n’en déplaise aux mauvais esprits, la veste signe son retour en grâce auprès des jeunes, qui ne sont pas tous de vieux incultes en devenir). Si certains motifs de la collection Automne/Hiver 2015-16 présentée au Pitti Uomo ne sont pas des plus faciles à accorder, ladite collection indique en tout cas une direction utile : il suffira de quelques fabricants, de quelques marques pour faire tomber l’éternelle frontière entre style et mode. De là à dire que la révolution de l’upper casual est en marche, il n’y a qu’un pas que je franchis allègrement, persuadé pour ma part que tous les chemins mènent et ramènent à l’art tailleur.

L.B.M. 1911L.B.M. 1911L.B.M. 1911

Cette entrée a été publiée dans HOMME, VESTIAIRE and taguée , , , , . Placez un signet sur le permalien.

2 Responses to Luigi Bianchi Mantova, Pitti Uomo 87

  1. benatar dit :

    bonjour
    ou trouver ces 2 marques à Paris svp?

    merci d avance

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.