Luxe et randonnée : les hiking boots à l’honneur

Les hiking boots de Gianni Agnelli

Bien que tout le monde n’en ait pas l’usage, il faut avouer qu’elles ont du style, ces hiking boots revues et corrigées à la mode du temps. J’en voyais fleurir un peu partout, je n’étais pas loin de penser que la mode des chaussures de randonnée, si c’est une mode, devait relever du même engouement postmoderne que les 4×4 surpuissants et autres montres surdimensionnées, jusqu’au moment où je me suis souvenu que Gianni Agnelli lui-même ne dédaignait pas d’en porter, à une époque où aucun fabricant (italien ou autre) n’aurait songé à en produire pour les vendre à ses imitateurs. Les temps changent… Pour la petite histoire, si l’Avvocato avait tant de goût pour ces chaussures montantes, c’est qu’un terrible accident de voiture survenu en 1952 le contraignait à garder le pied serré. Mais bien évidemment, ce détail n’explique pas tout. Il faut peut-être se demander si les chaussures de randonnée dites « de luxe » rencontreraient autant de succès aujourd’hui si personne ne les avait vues portées jadis par l’un des hommes les plus élégants d’Italie. Ah, les costumes en flanelle de chez Caraceni ! Ecririons-nous un article sur le poids des icônes sur l’industrie de la mode Homme, il faudrait l’intituler « La masculinité à l’époque de sa reproductibilité technique ». Mais ce n’est pas le lieu de jouer les moralistes…

Gianni Agnelli hiking bootsGianni Agnelli, chaussures de randonée

Chaussures de randonnée pour citadins chics : les hiking boots profitent de l’hiver

En cuir Venezia chez Berluti, en crocodile chez Silvano Lattanzi, en autruche parfois chez Marmolada (la marque tendance de Walles dont nous aurons certainement à reparler), les hiking boots profitent à la fois de l’hiver, d’un effet de niche, et de notre appétit, à nous blogueurs, pour tout modèle tant soit peu photogénique. Les bottiers s’en donnent à cœur joie, tel Ueda Tetsuji, dont les créations méritent d’être signalées. A un niveau plus démocratique (encore que), on relèvera les modèles de Tod’s et de Santoni (qui, après nous avoir convaincus avec ses bottines fourrées, réalise une nouvelle fois un joli coup). Même Brunello Cucinelli n’a pas oublié d’apporter à ses chaussures de randonnée sa touche cachemire hautement reconnaissable. Une mention particulière revient à Diemme Footwear. La marque née de la coopération entre des entreprises de trois pays différents (l’Italie, le Japon et la Norvège) reconduit cette saison des pièces sportives et bien dessinées, excellent compromis entre la ville et la montagne.

chaussures de randonnée, hiking bootschaussures de randonnée, hiking bootschaussures de randonnée, hiking bootschaussures de randonnée, hiking bootschaussures de randonnée, hiking bootschaussures de randonnée, hiking boots

Photos, sources : Gianni Agnelli : Mistil et Styleforum ; Brunello Cucinelli : Asphalt Oracle ; Marmolada : Why You Mad?! ; Diemme Footwear ; Santoni ; Tod’s ; Berluti : The Rake ; Ueda Tetsuji : Styleforum.

Cette entrée a été publiée dans CHAUSSURES ITALIENNES, BOTTIERS ITALIENS, ELEMENTS DE STYLE and taguée , , , , , , , , , , , , . Placez un signet sur le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.