Gran Sasso knitwear

Gran Sasso knitwear : maille italienne de qualité à prix étudiés

Je prends prétexte de la présentation de la collection Gran Sasso Printemps-Eté 2016 pour reparler ici, après un long silence, d’une marque très bien représentée en France, bien qu’elle n’y jouisse pas (encore) d’une image aussi forte que d’autres, françaises ou étrangères, proposant pourtant des produits de qualité moindre et/ou proposés à des prix supérieurs.

Entreprise d’envergure installée à Sant’Egidio alla Vibrata, dans les Abruzzes, Gran Sasso a en effet le mérite de fabriquer de la maille de qualité à des prix particulièrement attractifs, sans négliger pour autant le style et la créativité. Bien entendu, « attractif » ne signifie pas « bradé » (je m’adresse ici à mes amis français) : qui veut un prix bradé doit s’attendre à un produit mal conçu, c’est la règle. Néanmoins, je mets au défi toute personne de bonne foi de trouver des pulls en laine mérinos extra-fine, des cardigans en laine Super Geelong (laine très résistante issue d’agneaux élevés dans les plaines Geelong en Australie) ou encore des cols roulés en cachemire, tressés ou non, aux prix affichés par Gran Sasso. Sans parler des couleurs, qui n’ont décidément rien à voir avec celles, un tantinet vieillottes, des grands acteurs anglais du tricot. Les laines moulinées (chinées) notamment sont très intéressantes, en ce qu’elles permettent de jouer la carte des associations inattendues et de faire vivre un peu sa garde-robe.

Pour ceux qui n’auraient pas la chance d’habiter à proximité de l’un des quelque 200 points de vente hexagonaux de la marque, la boutique en ligne Gran Sasso est complète et bien conçue. Petite réserve, due sans doute à la stratégie de mise en place et de gestion des stocks, les très nombreux modèles de chaque collection sont référencés progressivement ; impossible d’en voir l’intégralité en début de saison. Pour dénicher la perle rare, telle veste croisée, par exemple, tel motif pied-de-poule moins représentés en boutique, il conviendra donc d’y revenir de temps en autre. Dernier détail qui n’en est pas un, Gran Sasso knitwear signe aussi une collection Femme, plus classique mais non moins utile.

Ci-dessous, veste en laine Super Geelong gris/marron/bleu avec poches, parements en alcantara, cravate Stefano Cau, manteau De Petrillo Napoli.

Gran Sasso knitwear, Milanese Special Selection

Gran Sasso knitwear, collection Printemps-Eté 2016

Si l’été 2016 est encore loin, ce n’est pas une raison pour ne pas rêver de soleil. Au sein d’une collection nombreuse et variée, ma préférence va aux couleurs faussement éteintes (particulièrement au vieux rose), aux effets de matière et aux motifs fins. De quoi oublier les tons criards des t-shirts vus sur les plages, et autres polos à écussons.

Gran Sasso knitwear, collection Printemps-Eté 2016Gran Sasso knitwear, collection Printemps-Eté 2016Gran Sasso knitwear, collection Printemps-Eté 2016Gran Sasso knitwear, collection Printemps-Eté 2016Gran Sasso knitwear, collection Printemps-Eté 2016Gran Sasso knitwear, collection Printemps-Eté 2016Gran Sasso knitwear, collection Printemps-Eté 2016Gran Sasso knitwear, collection Printemps-Eté 2016

Cette entrée a été publiée dans FEMME, HOMME, VESTIAIRE and taguée , , , , . Placez un signet sur le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *