Eloge de l’italianité

L’Italie, l’italianité et nous

Milanese Special Selection est dédié à, ou plutôt tourné vers l’Italie, et plus précisément vers ce qui constitue pour nous l’essence apollinienne du style et de l’art de vivre italiens, à savoir une attention extrême accordée à l’harmonie, aux proportions, aux couleurs, aux associations, aux saveurs, aux détails, couplée à une (apparente) désinvolture : sprezzatura, naturalezza. Notre objectif, aussi déraisonnable que motivé, est de jeter un pont entre la France et l’Italie à travers une évocation de l’élégance plus que de la mode, du plaisir plus que de la consommation, de la beauté et de l’équilibre, quel qu’en soit le champ d’application. « Art de vivre », disions-nous ? Arte di godere, proclament les Italiens. Les deux se répondent et se complètent à la perfection.

Italie / éloge de l'italianité

A l’heure où le débat sur la relocalisation et la certification agite beaucoup la classe politique française, l’exemple du Made in Italy devrait nous stimuler. Contrairement à nous, l’Italie n’a pas à déplorer l’extinction de ses réservoirs techniques et artisanaux, elle a su conserver ses savoir-faire, notamment en matière d’habillement, et maintenir vivante entre ces savoir-faire et son style propre, une relation étroite. Certes, la globalisation ne l’a pas épargnée, et personne n’oserait dire que l’ensemble des Italiens doivent être regardés comme des Brummell en puissance. Milan serait-elle à cet égard une exception ? Oui et non. Bien sûr, elle est, avec Paris, l’autre capitale de la mode, un paradis pour tous les hommes désireux de trouver leur style et toutes les femmes en mal d’exclusivité. Pour autant, la via Montenapoleone (équivalent milanais de notre parisianissime avenue Montaigne) n’épuise pas les ressources d’un pays qui place l’apparence et le souci de soi au-dessus des distinctions et des jugements sociaux. Naples, berceau d’une tradition tailleur universellement reconnue, n’est pas moins élégante que Milan. Du Piémont aux Abruzzes en passant par la Vénétie ou la Campanie, des dizaines de fabriques réalisent des pièces de qualité pour le seul plaisir de bien faire. Les personnalités qui, à travers une marque ou une signature, font vivre ces ateliers, sont heureuses d’offrir à leurs clients, plus qu’un costume, une chemise ou un sac, un moyen d’expression personnelle qui vient couronner une tradition esthétique et littéraire entamée plusieurs siècles plus tôt. L’idée que l’on se fait de soi-même, le devoir social passent par le vêtement. L’Italie l’a compris, à nous de le découvrir en la découvrant.

Italie / éloge de l'italianité

Cette entrée a été publiée dans EDITORIAUX, INTERVIEWS, REVUES DE PRESSE and taguée , , , , , . Placez un signet sur le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.