E. Marinella – Napoli

E. Marinella - NapoliCravates Marinella : ce que l’élégance classique doit à Naples

Lorsqu’on évoque l’univers de la cravate de luxe, deux noms viennent spontanément à l’esprit. L’un est français – il s’agit d’Hermès – l’autre italien – c’est Marinella. L’histoire commence à Naples en 1914, quand Eugenio Marinella, connu pour ses deux boutiques détenues en association, décide d’en ouvrir une troisième en propre, destinée à être « un coin de Londres à Naples ». Malgré le goût de plus en plus en prononcé des Napolitains pour l’Angleterre et tout ce qui s’y rattache, Naples ne possède pas encore d’ambassade du style anglais. C’est bientôt chose faite, avec l’inauguration d’un magasin de 20 m2 via Riviera di Chiara, passage obligé de la haute société napolitaine. Ce que la plupart des gens ignorent, c’est qu’au début, Marinella était spécialisé dans la confection de chemises, et ne vint que peu à peu à la cravate, pour ainsi dire par la force des choses (en cause, la pénurie de matière première imposée par la Seconde Guerre mondiale). Autre détail amusant : les chemises Marinella étaient à l’origine réalisées par des tailleurs français dépêchés directement de Paris.

A partir de 1985, la marque Marinella reçut un soutien inattendu en la personne du président de la République Francesco Cossiga, lequel prit l’habitude d’offrir aux chefs d’Etat étrangers venus lui rendre visite à Rome une boîte contenant cinq des précieuses cravates.

Dirigée aujourd’hui par la troisième génération, l’entreprise familiale n’a toujours pas besoin de publicité, et Maurizio Marinella peut se targuer de refuser régulièrement offres d’achat ou de co-développement. Comme par le passé, il n’est pas rare que des clients fassent la queue sur le trottoir. La marque est présente à Paris, Londres, Tokyo, New York, Milan, cultivant avec un soin jaloux cette exclusivité qui a fait sa fortune. Exclusivité des tissus, toujours commandés à Londres, exclusivité du savoir-faire (indispensable lorsqu’on réalise des cravates sept ou neuf plis), exclusivité des lieux de vente. Au fil du temps, l’offre s’est enrichie de nouveaux objets : foulards, portefeuilles, porte-cartes, pulls, casquettes et mêmes parfums. De quoi prolonger encore la tradition.

Le modèle emblématique de Marinella : une cravate 9 plis, large de 9 cm, longue de 148 cm, nécessitant 3 heures de travail et l’intervention de 4 artisans différents. Prix indicatif : 200 euros.

E. Marinella
Via Riviera di Chiaia, 287
80122 Napoli
Tél. : +39 081 245 11 82
E-mail : marinella@marinellanapoli.it

Site : http://www.marinellanapoli.it.

Cette entrée a été publiée dans CARNET D'ADRESSES, HOMME, NAPLES, VESTIAIRE and taguée , , , , , , , . Placez un signet sur le permalien.

2 Responses to E. Marinella – Napoli

  1. Delaigue dit :

    Bonjour,
    Le prix des cravates Marinella à Paris me semble plus élevé qu’en Italie (150 vs 100 euros). Savez-vous s’il est possible de passer commande directement auprès de la boutique en Italie.
    merci d’avance,
    B Delaigue

    • Bonsoir,

      Ce que je sais, c’est que la direction de Marinella est opposée au principe de la vente en ligne. Vous pouvez bien sûr envoyer un e-mail à l’une des boutiques de la marque (Naples ou Milan). Personnellement, je vous conseillerais plutôt de téléphoner à Naples et de poser la question (chez Marinella, on apprécie grandement le téléphone).

      Cordialement,

      Laurent

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.