Chemise Anna Matuozzo-Zampa di Gallina

Anna Matuozzo pour Zampa di Gallina

No Man Walks Alone l’avait fait avec Sartoria Formosa, Zampa di Gallina l’a fait avec Anna Matuozzo. Fait quoi ? Demander à un artisan travaillant exclusivement sur mesure de réaliser une série en prêt-à-porter répondant aux « mêmes » exigences de qualité. Moyennant quoi, il est désormais possible d’acquérir en quelques clics l’une des précieuses chemises signée de celle qui est à la chemise napolitaine ce que Salvatore Ambrosi est au pantalon napolitain : une icône. À noter qu’Anna Matuozzo avait déjà par le passé tenté une incursion du côté du prêt-à-porter, avant d’y renoncer définitivement, contrainte qu’elle était de sous-traiter la fabrication à un atelier extérieur. Et Zampa di Gallina, dans tout ça ?

Zampa di Gallina, du forum à l’e-shop

Sous ce nom quelque peu ésotérique se cachent trois positivistes du vêtement et de la chaussure (on les appelle des forumers), trois acolytes distingués qui, suite à un voyage d’exploration à Naples, ont décidé d’agir en créant une boutique en ligne dédiée à la fabrication napolitaine (pour mémoire, zampa di gallina désigne la couture des boutons, en flèche, typique de la région de Naples). Dans le cas de la chemise Anna Matuozzo, s’il s’agit bien d’un modèle prêt-à-porter (avec des tailles fixes, donc), il est toutefois possible de choisir certains détails : le tissu (six possibilités), la coupe (regular ou slim), le col (classique, cutaway ou boutonné), les poignets enfin (arrondis ou mousquetaires). Chaque exemplaire étant réalisé à la demande, le délai de fabrication correspond au délai de fabrication d’une chemise sur mesure chez madame Matuozzo : un mois environ.

Chemise Anna Matuozzo / Zampa di Gallina

Que dire de cette chemise ? Les photos montrent tout. Qu’elle comporte six passages main ? C’est vrai. Que la triplure utilisée pour le col n’est pas une triplure mais une toile flottante (d’où de petites « bulles » à l’usage) ? C’est vrai aussi. Qu’elle est formidablement légère, comme peut/doit l’être toute chemise napolitaine ? Je ne vois rien de mensonger là-dedans. Les clients de marques industrielles, françaises ou anglo-saxonnes, ne manqueront pas d’être perplexes devant une telle débauche. Ici, la fronce s’invite partout. Même les boutonnières (brodées à la main) sont pincées. Heureusement, tout le monde n’est pas sagement utilitariste. Signalons en outre que le nombre maximum de passages main pour une chemise napolitaine s’établit à vingt-quatre, ce qui, de fait, n’a pas beaucoup de sens.

Les plus de la chemise Anna Matuozzo pour Zampa di Gallina :
– une construction rigoureuse qui améliore grandement le confort et la longévité ;
– certains points à la main parfaitement inutiles, donc tout à fait indispensables (gare à l’entretien quand même !)
– le col entoilé, même si je sais que de nombreux lecteurs trouveront cela « bizarre ».

Les moins :
– le choix de tissus, limité.

http://www.zampadigallina.com

Anna Matuozzo pour Zampa di GallinaAnna Matuozzo pour Zampa di GallinaAnna Matuozzo pour Zampa di GallinaAnna Matuozzo pour Zampa di GallinaAnna Matuozzo pour Zampa di GallinaAnna Matuozzo pour Zampa di GallinaAnna Matuozzo pour Zampa di GallinaAnna Matuozzo pour Zampa di Gallina

Cette entrée a été publiée dans HOMME, L'ART DE LA CHEMISE, VESTIAIRE and taguée , , . Placez un signet sur le permalien.

3 Responses to Chemise Anna Matuozzo-Zampa di Gallina

  1. MOUZITA dit :

    De très belles chemises. I love it.

  2. fred dit :

    Merci beaucoup pour cet article et bravo à ZDG, mais je ne vois pas bien en quoi ce type de montage col est un avantage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.