Bien choisir ses carreaux

chemise à carreauxMystère des carreaux. A quoi doit-on d’en voir autant, de toutes tailles, assortis parfois à des rayures si larges que l’on ne sait plus au juste quoi regarder ? De deux choses l’une : soit la personne qui tente pareilles associations les tente au hasard, soit c’est un authentique aventurier de l’élégance qui agit en connaissance de cause. Est-ce à dire que l’on doive obligatoirement réserver les carreaux pour le week-end,  comme nous y invite une certaine tradition anglo-saxonne (chemise button-down à motif Tattersall Check en flanelle de coton, pantalon chino et loafers) ? Pas forcément. Il existe une autre tradition, italienne celle-ci, et plus précisément napolitaine, une école de raffinement qui ne craint pas de s’approcher du point de rupture en mixant des pièces a priori inconciliables. Quoi qu’il en soit, la règle est la même pour tous : des motifs trop proches se contaminent mutuellement. Au minimum, on veillera donc à ce que les proportions diffèrent d’une pièce à l’autre. L’ensemble doit mettre en valeur le visage, charmer et non captiver en choquant la vue. N’est pas dandy qui veut. Le but étant l’harmonie, la surenchère gratuite ne s’impose pas.

Cette entrée a été publiée dans ELEMENTS DE STYLE, HOMME, VESTIAIRE and taguée , . Placez un signet sur le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.