Bas de pantalon, avec ou sans revers

Le revers de pantalon de l’autre côté des Alpes

Revers ou pas ? Ne posez pas la question à un Italien, il vous regardera interloqué. Oui, un pantalon de costume (comme tout pantalon à plis, à l’exception du smoking) exige un revers, ce n’est pas une question de mode ni de style, c’est une question de proportion, donc de principe. Le fait qu’Edouard VII ait pu « inventer » le revers de pantalon dans un contexte campagnard et humide, et que depuis ladite invention passe pour réservée à un usage casual, n’y changera rien. Sur ce point comme sur d’autres, l’Italie n’est pas l’Angleterre. Nous le savions déjà.

Visuellement, le revers de pantalon sert à équilibrer la silhouette. Il est presque l’équivalent du revers de veste, dont il renforce l’effet par symétrie. Par ailleurs, il contribue à donner du poids au bas de pantalon, favorisant un tombé plus net, une cassure plus franche de l’ourlet sur la chaussure. Son rôle n’est donc pas seulement esthétique mais structurant. Il s’ensuit qu’en dépit de ce qu’on entend parfois, les hommes de petite taille n’ont pas à craindre de voir leur silhouette raccourcie par l’ajout d’un revers à leur pantalon. A condition bien sûr qu’ils restent dans les limites du raisonnable. Certains tailleurs ou dandys italiens commettent parfois des excès coupables en ce domaine, je pense en particulier à Luca Rubinacci, qui n’en est plus à une extravagance près. A contrario, des revers trop fins risqueraient de produire un effet désastreux en termes de proportions. La largeur idéale ? 4 cm, pas plus, pas moins.

Reste la question de la longueur du pantalon. Alors que les hommes petits ou à forte corpulence auront tout intérêt à créer une continuité entre chaussettes, chaussures et pantalon de manière à désépaissir la silhouette (le pantalon venant couvrir en partie le soulier, produisant une cassure nette – attention au style accordéon dû à un pantalon trop large !), les personnes de grande taille pourront se permettre un léger hiatus mettant en valeur le soulier lui-même. Gare là encore aux pantalons trop serrés ; surtout si vous chaussez du 45 !

revers de pantalon

Cette entrée a été publiée dans HOMME, VESTIAIRE and taguée , , , . Placez un signet sur le permalien.

One Response to Bas de pantalon, avec ou sans revers

  1. Francis dit :

    Le site est génial mais c’est toujours dommage quand vous vous permettez des jugements.
    On se rapproche de la bétise d’un Sodandy ce qui ne doit surement pas être l’effet voulu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *