Ateliers Baudin, lunetterie artisanale

Ateliers Baudin : des lunettes artisanales à vos mesures

Qu’est-ce que le sur mesure en lunetterie ? Pour être franc, je n’avais qu’une très vague idée de la réponse à apporter à cette question avant de rencontrer Brice Maître, Paul de Labriffe et Guillaume Clerc, les trois associés des Ateliers Baudin. Depuis septembre 2016, ces Jurassiens passionnés officient rue de Penthièvre, où se pressent indifféremment des esthètes, des fétichistes (l’écaille a ses adeptes, qui se reconnaissent entre eux), et d’honnêtes curieux (à l’instar de votre serviteur), principalement soucieux d’élégance et d’ergonomie.

Opticien-optométriste de son état, fort de 15 années d’expérience au service de la clientèle la plus exigeante, Guillaume Clerc est le moteur de l’aventure, celui qui lui donne son sel. J’avais fait sa connaissance en janvier 2016 à Florence, à l’occasion d’une conférence organisée par Simon Crompton. Son diplôme d’opticien-lunetier en poche, Brice Maître a appris à travailler la corne et l’écaille chez les meilleurs artisans avant de vivre plusieurs vies professionnelles dans l’optique. Quant à Paul de Labriffe, c’est la cheville financière et entrepreneuriale du trio.

Ateliers Baudin, lunettes artisanales sur mesure

Comment se déroule la création d’une lunette sur mesure Ateliers Baudin ?

Sauf demande particulière (modèle 100% inédit ou inspiré d’une forme ancienne), le dessin d’une lunette est ébauché en puisant dans une bibliothèque de styles riche de très nombreux modèles, puis adapté aux mesures du client. Il s’agit de comprendre la personnalité de ce dernier, son environnement, ses goûts, ses exigences personnelles et professionnelles, tout en tenant compte des contraintes imposées par la morphologie de son visage, sa carnation, sans oublier sa correction oculaire.

Le processus, entièrement artisanal, prend de trois à quatre semaines. Un premier rendez-vous est l’occasion de définir une orientation, de prendre les cotes et de choisir la matière. Le second permet de valider le style en affinant les proportions et les détails. Le troisième, enfin, sert aux derniers réglages, gages de confort et de précision.

Aux possibilités offertes par la monture répond un choix non moins vaste en termes de verres. Ateliers Baudin travaille avec les meilleurs verriers, Essilor et Zeiss, afin de traiter tous les types de correction. La bibliothèque de verres solaires recèle pas moins de 70 verres, étant entendu qu’il est possible de réaliser toute teinte de verres solaires au modèle.

Ateliers Baudin, lunettes artisanales sur mesureAteliers Baudin, lunettes artisanales sur mesureAteliers Baudin, lunettes artisanales sur mesureAteliers Baudin, lunettes artisanales sur mesureAteliers Baudin, lunettes artisanales sur mesureAteliers Baudin, lunettes artisanales sur mesure

Les matières travaillées par Ateliers Baudin

L’écaille de tortue, nec plus ultra de la lunetterie

Matière précieuse entre toutes, l’écaille de tortue Carette est l’une des plus difficiles à travailler. Ultra-légère, susceptible d’infinies nuances variant du noir profond au blond jaspé en passant par le rouge cerise (l’ultra-blonde représentant seulement 1% de la surface utilisable), elle se patine avec le temps. Issue de stocks réglementés par la convention de Washington, l’écaille de tortue constitue sans nul doute le summum du luxe en lunetterie.

La corne, un matériau naturel inégalable

La corne présente de nombreux avantages. Légère, durable, elle présente elle aussi une très grande variété de couleurs et de dégradés (beige, rose, gris, jusqu’au brun et au noir profond). Sans compter que, par définition, aucune plaque de corne n’est identique à une autre. Les cornes utilisées par Ateliers Baudin sont achetées à des exploitants locaux, expédiées en France en région parisienne et soigneusement « déroulées ». La corne est sciée, une première fois horizontalement puis transversalement, mise à tremper dans une huile chauffée à 110°, puis aplatie et placée sous presse. Reste à la surfacer et à la polir. Le polissage est l’un des secrets les mieux gardés de la haute lunetterie. Grâce à des techniques spécifiques et à des outils vieux de près d’un siècle, il est possible de feutrer la matière, autrement dit de créer des micro-facettes. Les biseaux ainsi obtenus, si fins soient-ils, sont parfaitement plats et rectilignes. L’opération de polissage demande une précision extrême : une seconde de feutrage en trop , et toute la lunette est à refaire.

L’oreille retournée est une forme inventée par Yves Saint-Laurent dans les années 1970. Aucun rivet n’étant utilisé sur la face, le lien entre la branche et la face se situe sur le côté. Quant à l’arrondi, il permet d’épouser parfaitement la forme du visage. Nécessitant deux fois plus de travail qu’une paire classique, l’oreille retournée en corne est une exclusivité des Ateliers Baudin.

Les combinés (métal/acétate, métal/corne)

Peu courantes en sur mesure, les combinaisons de matières constituent une option intéressante. Les combinaisons sont variées : face en corne, branches en métal ; cercle en corne, nez en métal ; face en métal rehaussée d’arcades en corne ; face en métal, branches en corne,etc. Les possibilités s’étendent à l’emploi de métaux précieux, mats ou brillants, aux placages d’écaille et aux incrustations de pierres.

Et le prix, dans tout ça ?

Laissons plutôt la parole aux fondateurs des Ateliers Baudin. « Nos tarifs commencent là où s’arrêtent ceux des modèles industriels. Chaque demande étant unique, nous invitons les personnes intéressées à se rapprocher de nous pour un devis détaillé. » Soit.

En guise d’indication, signalons cependant qu’une paire en acétate coûte entre 600 et 900 euros, une paire en corne entre 900 et 1600 euros, tandis que l’écaille, elle, nécessitera un devis au cas par cas.

Ateliers Baudin
38, rue de Penthièvre
75008 Paris
Guillaume Clerc – guillaume@ateliersbaudin.com
01 40 70 95 23 /06 37 27 19 38

Ateliers Baudin, ParisAteliers Baudin, ParisAteliers Baudin, ParisAteliers Baudin, ParisAteliers Baudin, ParisAteliers Baudin, Paris

Cette entrée a été publiée dans LE COIN DES NON-ITALIENS and taguée , , , , , , , , , , , , , , , . Placez un signet sur le permalien.

2 Responses to Ateliers Baudin, lunetterie artisanale

  1. MULLER dit :

    Une grosse déception: accueil plus pressé de vendre que de comprendre, peu ou pas d’intérêt pour les goûts du client, réalisation approximative. Indépendamment même du tarif, pas à la hauteur de sa modeste réputation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *