Alberto Voglio, culottier napolitain

Alberto Voglio : un culottier Napolitain à Paris

Comparaison n’est pas raison, a fortiori quand il s’agit de sartorie. Mis en lumière il y a plus de dix ans par Scott Schuman alias « The Sartorialist », Salvatore Ambrosi est longtemps apparu comme LE culottier napolitain, à tel point qu’on pouvait légitimement se demander s’il y en avait d’autres. La suite nous montra que oui. Marco Cerrato, Pasquale Mola, Alberto Voglio, apparus plus récemment (via l’application sartorial-friendly par excellence, Instagram), s’ils ne sont pas nés d’hier, et s’ils ne présagent pas d’autres culottiers, d’autres pantalonniers à découvrir, prouvent que le fatto a mano Made in Naples a de beaux jours devant lui. Heureusement, du reste. Je parlais récemment avec un client étranger de Salvatore Ambrosi, qui me confiait attendre son premier pantalon depuis trois ans (soit dit en passant, il ne semblait pas traumatisé).

La famille Voglio fait œuvre d’artisanat depuis le début du XXe siècle. Deux branches se partagent l’héritage familial. Giuseppe, l’arrière-grand-père, a transmis l’activité à son fils Alberto, qui l’a transmise à son tour à son fils Bruno, lequel, installé en 1966, décide de se spécialiser dans l’élaboration de pantalons sur mesure. De son côté, Pasquale, frère de Giuseppe, émigré à Santiago, au Chili, a passé le relais à son fils Umberto, disparu depuis. Alberto, fils de Bruno Voglio, représente donc la quatrième « génération tailleurs » de la famille. Titulaire d’un diplôme de modélisme, il a appris aux côtés de son père dès l’âge de neuf ans, et met un point d’honneur à ne livrer que des pantalons faits main, conformément à la tradition locale.

Premières images de pantalons signés Alberto Voglio : le fait main intégral

N’ayant pas encore passé le cap du premier essayage, je me contenterai pour l’instant de poster quelques images des pantalons terminés qu’il m’a été donné de voir lors du dernier passage d’Alberto Voglio à Paris, de vous indiquer que l’homme est très sympathique, qu’il est accompagné de son neveu, Michele, qui parle anglais (pour ceux qui ne seraient pas familiers de la langue de Dante), que ses tarifs comment à partir de 600 euros, et qu’il vous attend les 29, 30 et 31 mars prochains à l’hôtel Etoile Saint-Honoré, 214, rue du Faubourg Saint-Honoré 75008 Paris (pour toute prise de rendez-vous, le plus simple étant de le contacter via Instagram – https://www.instagram.com/albertovoglio). D’autres photos sont à venir, ainsi que mes commentaires sur un aspect tout aussi essentiel d’un pantalon sur mesure : la vestibilità.

Alberto Voglio, culottier napolitainAlberto Voglio, culottier napolitainAlberto Voglio, culottier napolitainAlberto Voglio, culottier napolitainAlberto Voglio, culottier napolitainAlberto Voglio, culottier napolitainAlberto Voglio, culottier napolitainAlberto Voglio, culottier napolitainAlberto Voglio, culottier napolitainAlberto Voglio, culottier napolitain

Cette entrée a été publiée dans CARNET D'ADRESSES, NAPLES and taguée , , , , . Placez un signet sur le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.